BIBLIOGRAPHIE - ROMANS

Les pêcheurs de lune

Les pêcheurs de lune À la lisière de Paris, au cœur du mythique Marché aux Puces, Maud tient un stand de meubles et d’objets Art déco. Dans cette enclave fascinante, cosmopolite et populaire, elle tente de donner un nouveau départ à sa vie en écoutant les conseils de son amie Clarisse, mascotte et mémoire du quartier.

> Lire la suite...

Crystal Palace

Crystal Palace 1851. Paris est la capitale des plaisirs et des fastes. La belle Clara, lasse d'un mariage convenu et sans amour, encourage son ami Jérôme, jeune peintre qui jette avec d'autres artistes les bases du mouvement impressionniste.
Lewis, célibataire convoité et armateur anglais dont les navires sillonnent les océans,...

> Lire la suite...

J'ai cherché celui que mon coeur aime

J'ai cherché celui que mon coeur aime Pendant les prémices de la guerre 1939-1945, à Paris, deux jeunes enfants sont liés par une amitié grandissante. Lorsqu’ils sont séparés par l’exode, Alexis promet à Anne qu’ils se retrouveront un jour. Devenue adulte, Anne ne parvient pas à oublier Alexis, malgré une vie familiale heureuse et un travail passionnant...

> Lire la suite...

La conquérante

La conquérante Fuyant sa Touraine natale, Judith Fontange se lance dans le Paris des Années folles, des amitiés stimulantes et des amours tumultueuses. Alors qu’elle est engagée par un modeste bijoutier, elle se découvre une passion pour ce métier. Judith possède tous les atouts pour réussir. : beauté, fougue, ambition, talent…

> Lire la suite...

Il nous reste si peu de temps

Il nous reste si peu de temps Eté 1939. Aux côtés de son époux Bertrand, Rose savoure d’ultimes instants de bonheur à Indryade, la propriété tourangelle de sa belle-famille. Mais, après le départ des hommes pour le front, viendront la défaite, l’exode puis l’Occupation… Au fil des mois, Rose brave les menaces pour protéger son amie Esther, le petit Chaïm, ainsi que d’autres Juifs traqués.

> Lire la suite...

Hortense

Hortense LES FOUS DE LUMIERE * 1863. Hortense n’a que quinze ans lorsqu’elle perd sa mère. Il ne lui reste, pour se consoler, que les contes qu’elle invente pour ses camarades de pension. Et l’affection de sa cousine Gabrielle qui ne pense qu’à peindre « pour arrêter le temps et fixer la beauté ». 1873. Épouse d’un architecte renommé, Hortense se consacre à ses écrits désormais publiés et à l’embellissement de sa maison de Bougival.

> Lire la suite...

Gabrielle

Gabrielle LES FOUS DE LUMIERE ** 1875. L’ex-impératrice Eugénie n’assistera pas à l’inauguration de l’Opéra de Paris. Pas de quoi émouvoir Gabrielle, qui ne pense qu’à étreindre l’avenir. Et l’avenir est à l’audace, à la République et à la liberté. Il est à Degas, Sisley, Cézanne ! Et il est à l’amour. 1881. Se croyant trahi, Étienne a pris la route de la Méditerranée pour renouer avec la peinture.

> Lire la suite...

Du côté de Bombay

Du côté de Bombay Valentine est envoyée en reportage à Bombay. Dès son arrivée, elle est captivée par le rythme trépidant et les contradictions d’une ville en pleine mutation. Avec l’aide de Guillaume, logisticien dans une ONG, elle mène une enquête au sein des laboratoires pharmaceutiques, où les biologistes se livrent une guerre sans merci pour trouver des vaccins contre les nouvelles pandémies.

> Lire la suite...

Jouez coeur et gagnez

Jouez coeur et gagnez Dans un Paris actuel, poétique et secret, des hommes et des femmes jouent leurs meilleures cartes et se créent une famille de cœur. Faubourg Saint-Antoine, le Passage du Cœur Navré abrite un monde attachant et bigarré.
C’est dans cette allée romantique et fleurie qu’ont choisi de cohabiter...

> Lire la suite...

Mes nuits ne sont pas les vôtres

Mes nuits ne sont pas les vôtres Par un soir de neige, la voiture de Bernard Beaumont tombe en panne sur une route isolée. Après une marche à travers les bois, il se dirige vers une demeure éclairée. Il frappe. Pas de réponse. Il entre dans un salon à la décoration somptueuse. Désert, en apparence. Il téléphone à sa fille, Belle, afin que celle-ci lui envoie du secours.

> Lire la suite...

Et tout me parle de vous

Et tout me parle de vous Au cœur de la Touraine connue pour ses châteaux Renaissance, ses jardins à la française et ses vignobles, un homme et une femme oublient momentanément le chaos du monde pour vivre un suspense sentimental.
Victime d’un accident, Ariane est obligée d’interrompre sa carrière de danseuse.

> Lire la suite...

Cap Malabata

Cap Malabata 1950. Olivia débarque à Tanger, la lumineuse cité marocaine, étape des artistes et des grands voyageurs. Son père, qu’elle a peu connu, lui a légué la somptueuse Villa Mauresque qui domine le détroit de Gibraltar. Elle découvre une terre fascinante, cosmopolite, sensuelle.

> Lire la suite...

Le roman de Jeanne

Le roman de Jeanne À la mort de Jeanne, sa petite fille Sophie hérite d’une demeure en baie de Somme. Elle y trouve les carnets et les albums photos de cette aïeule qu’elle n’a pas connue et dont le prénom n’était jamais prononcé au sein de la famille.

> Lire la suite...

Ne disons pas au jour les secrets de la nuit

Ne disons pas au jour les secrets de la nuit En collaboration avec JEAN PAUL GOUREVITCH Claire et Serge ne se sont jamais rencontrés.
Par un soir de tempête qui prive la côte bretonne d’électricité, il frappe à sa porte. Aurait-elle une boîte d’allumettes.

> Lire la suite...

Le regard du Sphinx

Le regard du Sphinx Un matin d’hiver, Bertrand s’installe devant son ordinateur et surfe sur Internet pour préparer son voyage en Egypte, lorsqu’il est attiré par un site. Après s’être aventuré dans le dédale d’une pyramide, il voit apparaître un sphinx qui lui fait une étrange proposition.

> Lire la suite...

Les nuits du Caire

Les nuits du Caire À mesure qu’elle découvre le Caire du roi Farouk, Clarissa trouve toutes les raisons de s’y attarder. Ses rencontres avec Sélim, un Egyptien cherchant à faire entrer son pays dans la modernité, puis avec Emmanuel, qui possède des plantations de canne à sucre...

> Lire la suite...

La rose des vents

La rose des vents En 1936, la Rose des Vents figure parmi les plus charmants hôtels du rivage méditerranéen. Parmi les habitués ou les voisins de l’établissement, se sont installés des exilés allemands : artistes pour la plupart, ils ont fui l’Allemagne dès les débuts du nazisme...

> Lire la suite...

Du côté de Pondichéry

Du côté de Pondichéry Au sud des Indes, Pondichéry, le plus célèbre des comptoirs français, connaît un renouveau sous le second empire.
Dans les maisons à colonnades de la « ville blanche » où vivent les familles créoles, Juliette s’adonne à la peinture.

> Lire la suite...

À l'ombre des Amandiers

À l'ombre des Amandiers Depuis la mort de son père pendant la Grande Guerre, Jeanne se trouve à la tête des Restanques, la propriété provençale.
La production d’olives et d’amandes ne suffisant pas à éviter une faillite, elle doit rapidement trouver des solutions.

> Lire la suite...

Darjeeling

Darjeeling Aux confins des Indes, du Népal et du Tibet, Darjeeling vit au rythme des moussons. Trois fois l’an, des femmes descendent dans les Jardins pour y récolter le plus célèbre des thés. Un ordre et une paix que l’on pourrait croire immuables.

> Lire la suite...

BIOGRAPHIE

Dominique Marny est née à Paris et elle y a toujours vécu. Actuellement, elle habite une rue animée et pittoresque du Ve arrondissement. Après la naissance de sa fille, elle commence à écrire et à publier des romans historiques ou contemporains. Ainsi que des documents et des albums illustrés.
Parallèlement à son parcours d’auteur, Dominique Marny continue de partager le commissariat d’expositions traitant de thématiques différentes. Elle collabore régulièrement à la revue « Plume ».
A son grand-oncle Jean Cocteau, elle a consacré cinq ouvrages. Elle est aussi vice-présidente du Comité Jean Cocteau.


INTERVIEW

Comment avez-vous commencé à écrire ?
Pour entamer un premier roman, il faut oublier les auteurs que l’on admire ! J’ai eu cette sagesse ou cette inconscience ! Mon désir de raconter m’a fait oublier les obstacles qui pourraient entraver cette aventure ! Si l’on prononce devant moi les mots magiques « Il était une fois…», je ne pense qu’à rattraper la balle au bond et à poursuivre la phrase. Chaque matin, je me réveille en songeant que j’ai beaucoup de chance de pouvoir créer des univers, inventer des personnages, les faire vivre… C’est une drogue contre laquelle des cures de désintoxication répétées ne donneraient aucun résultat.

Vous êtes une Parisienne dans l’âme. Mais vous évoquez aussi la Touraine dans plusieurs de vos romans. Pourquoi cette région ?
Je suis née à Paris et j’y ai toujours habité. C’est MA ville ! Je ne me lasse pas de la parcourir pour en découvrir les trésors cachés. Mais je suis attachée à la Touraine où je passais toutes les vacances scolaires dans la maison de mes grands-parents qui se situait entre Cormery et Montbazon. Au bord de l’Indre, j’ai beaucoup lu et rêvé. Ma grand-mère me racontait la construction de cette maison en 1930, ce qu’elle y avait vécu. Il y avait de nombreux albums de photos prises par mon grand-père, les films qu’il avait tournés. Une manne pour mon tempérament romanesque !

Pouvez-vous nous dire comment vous travaillez, quelles sont vos sources d’inspiration, utilisez-vous beaucoup de documentation ?
Je travaille quotidiennement. C’est le seul secret ! Le matin, je réfléchis à ce que je vais écrire dans la journée. Puis je relis les feuillets de la veille et les corrige. Ensuite, je reprends le fil de mon histoire. Les sources d’inspiration sont multiples : un tableau, les paroles d’une chanson, une image saisie dans la rue, une époque, l’air du temps. Au début, j’ai privilégié les romans historiques : le XIX eme siècle et l’impressionnisme, 1930, 1950. Puis je suis revenue vers le présent pour évoquer des sujets de société. Chaque fois, la documentation est imposante, mais elle nourrit mon imaginaire. Je débute une fiction dès que je me sens aussi à l’aise dans la période à traiter que dans la mienne. Et j’essaie de diluer ce que j’ai appris… Rien n’est plus pesant et ennuyeux que de lire un roman qui tourne au document historique !


PETIT QUESTIONNAIRE

Le don de la nature que je voudrais avoir :
Commander des rêves ( dans une sorte de juke-box ) qui rendraient mon sommeil passionnant

Mon rêve de bonheur :
ne pas perdre ma capacité d’émerveillement

La couleur que je préfère :
Le bleu lapis-lazuli

L'oiseau que je préfère :
l’oiseau de feu

La faute qui m'inspire le plus d'indulgence :
celle qui je n’ai pas encore commise